Dans son atelier le maître tisserand travaille

Le poète écrit.

Des pelotes vives et sombres

Des couleurs sobres et chaudes

Des mots courts et longs

Des mots à double sens.

Avec ardeur le travail avance

Les tons s’entrelacent

Les allusions mythologiques enrichissent

Les mailles et les mots sont si flexibles

Les fils se plient á son goût

Les mots se plient à ses idées

Maîtres tisserands

Travaillez dur, tissez toujours

Ecrivez sans cesse

A l’aube et au crépuscule.

C’est le grand moment !

C’est presque la découverte

Etalés sur le mur et la page

Les rectangles travaillés de laines et de mots

Exhibent l’art.

L’imagination créatrice du rêve devient la réalité

Le rêve devint la réalité

Et la réalité naquit du rêve

Le mariage d’arabesques, de volutes

De rinceaux et de mots

Des mots... toujours des mots

L’imagination a tellement volé derrière tous ces mots

Grands Maîtres Tisserands