International Business Times
Des millions d’enfants dans le monde sont victimes d’abus sexuels chaque année. Fondant ses travaux de recherche sur les statistiques et les rapports officiels, International Business Times s’est penché en février 2014 sur cinq pays qui présentaient le taux le plus élevé d’abus sexuels sur mineurs, nommément : l’Afrique du Sud, l’Inde, le Zimbabwe, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

Afrique du Sud
Un enfant est violé en Afrique du Sud toutes les trois minutes, selon un rapport établi en 2009 par Trade Union Solidarity Helping Hand.
Une enquête menée par le Conseil de recherches médicales du pays a révélé qu’un homme sur quatre admet avoir violé quelqu’un, que 62% des garçons de plus de onze ans croient que le fait de forcer quelqu’un à avoir des relations sexuelles ne constitue pas un acte de violence, et qu’un tiers d’entre eux pense que les filles jouissent pendant le viol. Beaucoup de gens en Afrique du Sud sont persuadés qu’avoir des rapports sexuels avec une vierge peut guérir du sida, ce qui constitue aussi un motif de viol.
Selon The Telegraph, certaines des victimes n’avaient que six mois, et beaucoup n’ont pas survécu à leurs blessures, tandis que d’autres ont contracté le sida.

Inde
Dans son rapport de 2013 intitulé Les Portes de l’enfer en Inde : les agressions sexuelles contre les enfants dans les centres de détention pour mineurs, le Centre asiatique pour les droits de l’homme a déclaré que les abus sexuels contre les enfants en Inde avaient atteint des proportions endémiques et que l’Inde avait connu une augmentation de 336% des cas de viol sur enfant entre 2001 et 2011. (…)

Royaume-Uni
En 2000 The Telegraph a rapporté que 250 000 Britanniques étaient pédophiles – soit plus d’un adulte sur 200 –, d’après les chiffres publiés par Scotland Yard.
Selon la Société nationale pour la prévention de la cruauté envers les enfants, un enfant sur vingt a été abusé sexuellement au Royaume-Uni, et plus de 90% des enfants qui ont subi des abus sexuels, ont été abusés par quelqu’un qu’ils connaissaient. (…)

Etats-Unis
Le Centre d’études sur les enfants a évalué que parmi les bébés nés aux États-Unis en 2014, 500 000 seront victimes d’abus sexuels avant d’atteindre l’âge de dix-huit ans si rien n’est fait pour l’empêcher. (…) Des études rétrospectives sur les adultes montrent qu’une femme sur quatre et un homme sur six ont été abusés sexuellement avant l’âge de dix-huit ans. Cela signifie qu’aux États-Unis, plus de quarante-deux millions d’adultes sont des survivants d’abus sexuels subis durant l’enfance…