Le plus beau message publié sur Facebook a été écrit par Khalil Harb, chef du département arabe et international d’As-Safir, qui a rejeté la possibilité que le journal ferme ses portes :
« # As-Safir, nous demeurons ; aussi longtemps que le thym et l’olive », a-t-il écrit.