Août 2014.
Des groupes terroristes, ces fous d’Allah, kidnappent 42 militaires (22 soldats et 20 membres de la Sûreté générale).