Le 13 juillet 1984, on tentait d’assassiner Talal Salman. Depuis ce jour, ce ressuscité célèbre chaque 14 juillet ce qu’il appelle « un second anniversaire ». Comme le disait Friedrich Nietzsche, « Tout ce qui ne tue pas rend plus fort ».

   Et, pour la première fois, trente ans après, Talal Salman raconte sa propre tentative d'assassinat.